• Filtre for math subject Tous les sujets
  • Filtre for math subjectMaths
  • Filtre for math subjectPhysique-Chimie
      Terminale
    • Physique
      • Mouvements et intéractions
      • Ondes et signaux
      • Conversions et transferts d'énergie
    • Chimie
    • MPSI/PCSI
    • Physique
    • Chimie
  • Filtre for math subjectCorrigés de BAC
  • Filtre for math subjectRévisions Maths lycée
  • Filtre for math subjectPrépa Examens
  • Filtre for math subject Tous les sujets
  • Filtre for math subjectMaths
  • Filtre for math subjectPhysique-Chimie
      Terminale
    • Physique
      • Mouvements et intéractions
      • Ondes et signaux
      • Conversions et transferts d'énergie
    • Chimie
    • MPSI/PCSI
    • Physique
    • Chimie
  • Filtre for math subjectCorrigés de BAC
  • Filtre for math subjectRévisions Maths lycée
  • Filtre for math subjectPrépa Examens

Bonne configuration

Dans cette vidéo, on aborde la question de la configuration correcte d'une lunette astronomique. Trois schémas sont proposés, et il faut expliquer le choix. Pour cela, il faut comprendre ce qu'est un montage à focale, c'est-à-dire un système optique qui convertit un faisceau de lumière parallèle en un autre faisceau parallèle. Dans le cas d'une lunette astronomique, on sait que l'objectif reçoit d'abord les rayons, puis l'oculaire les reçoit ensuite, c'est-à-dire là où l'œil est placé. Pour différencier les deux premiers schémas, on peut considérer que si les rayons viennent de l'infini, ils doivent passer par f1' (le foyer image de l'objectif) avant de repartir vers l'infini, ce qui signifie qu'ils passent par f2 (le foyer objet de l'oculaire). Ainsi, pour un montage à focale, il est nécessaire que f1' et f2 soient confondus. Seul le premier schéma satisfait cette condition, donc c'est la bonne configuration pour une lunette astronomique à focale.

Contenu lié