• Filtre for math subject Tous les sujets
  • Filtre for math subjectMaths
  • Filtre for math subjectPhysique-Chimie
  • Filtre for math subjectCorrigés de BAC
      Terminale
    • Bac Maths
    • Bac Physique-Chimie
      • BAC 2021
      • BAC 2022
    • MPSI/PCSI
    • Bac Maths
    • Bac Physique-Chimie
  • Filtre for math subjectRévisions Maths lycée
  • Filtre for math subjectPrépa Examens
  • Filtre for math subject Tous les sujets
  • Filtre for math subjectMaths
  • Filtre for math subjectPhysique-Chimie
  • Filtre for math subjectCorrigés de BAC
      Terminale
    • Bac Maths
    • Bac Physique-Chimie
      • BAC 2021
      • BAC 2022
    • MPSI/PCSI
    • Bac Maths
    • Bac Physique-Chimie
  • Filtre for math subjectRévisions Maths lycée
  • Filtre for math subjectPrépa Examens

La vitamine C sans sucre (2)

Dans cette vidéo, Théobald de Studio aborde le sujet de l'aspartame et sa synthèse. Il explique que l'aspartame est une molécule présente dans la vitamine C et qu'il souhaite montrer comment la synthétiser. Il commence par présenter le contexte de l'exercice, qui tourne autour de la vitamine C et de l'acide ascorbique qui la compose. Il mentionne également que la synthèse de l'aspartame nécessite plusieurs étapes, mais qu'il se concentrera sur l'une des premières étapes consistant à transformer une espèce chimique A en une espèce chimique C. Il explique ensuite qu'il y a trois protocoles expérimentaux, notés 1, 2 et 3, qui sont réalisés à la même température. Ces protocoles varient en termes de masses des réactifs, de rendements, etc. La première question de l'exercice demande de déterminer le volume de réactif B liquide à prélever dans le protocole 1. Théobald explique qu'il peut utiliser la quantité de matière du réactif B (NB) donnée dans l'énoncé pour calculer le volume correspondant. Il utilise la formule du volume (massse/masse volumique) pour obtenir le résultat, qui est de 1,0 millilitre. Ensuite, il est demandé de calculer le rendement de la synthèse dans le protocole 1. Théobald explique que le rendement est défini comme la masse du produit C obtenue expérimentalement divisée par la masse théorique maximale du produit. Il utilise les données expérimentales pour obtenir la masse théorique en supposant une réaction totale. Il obtient un résultat de 4,30 grammes de produit C théoriquement obtenu. En comparant cela avec la masse expérimentale de 4,12 grammes, il calcule un rendement de 96% dans le protocole 1. On lui demande ensuite d'expliquer pourquoi le rendement du protocole 1 est supérieur à celui du protocole 2. Théobald remarque que la seule différence entre les deux protocoles est la quantité de matière en réactif A, qui est plus élevée dans le protocole 1. Il explique que cela signifie que A est en excès dans le protocole 1, ce qui permet d'obtenir un rendement plus élevé. Il suggère également que l'élimination d'un des produits, comme l'eau, pourrait améliorer le rendement. En utilisant les informations du tableau, Théobald identifie ensuite le rôle du palladium sur carbone. Il remarque que sa présence dans les deux premières réactions raccourcit la durée de réaction, ce qui indique que le palladium sur carbone agit comme un catalyseur, accélérant la réaction. En conclusion, Théobald résume les résultats obtenus dans cette vidéo et annonce qu'il abordera la partie C de l'exercice dans une prochaine vidéo. Il encourage les spectateurs à poser leurs questions dans les commentaires.

Contenu lié