• Filtre for math subject Tous les sujets
  • Filtre for math subjectMaths
  • Filtre for math subjectPhysique-Chimie
  • Filtre for math subjectCorrigés de BAC
  • Filtre for math subjectRévisions Maths lycée
  • Filtre for math subjectPrépa Examens

Terminale

Première

Seconde

MPSI/PCSI

2BAC SM Maroc

  • Filtre for math subject Tous les sujets
  • Filtre for math subjectMaths
  • Filtre for math subjectPhysique-Chimie
  • Filtre for math subjectCorrigés de BAC
  • Filtre for math subjectRévisions Maths lycée
  • Filtre for math subjectPrépa Examens
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

Étude de fonction avec paramètre !

Dans cette vidéo, nous allons corriger un exercice de mathématiques portant sur une fonction avec un paramètre P. L'exercice peut sembler simple au premier abord, mais il est en réalité assez long, notamment à cause de détails et de questions auxiliaires. L'équation donnée est Exponentielle x égale 2 moins x puissance P, et nous devons prouver qu'il existe une seule solution positive à cette équation lorsque P est égal à 0. Nous pouvons exclure le cas P égal à 0 rapidement car cela donnerait 2 moins x puissance 0, qui est égal à 1, donc cela ne nécessite pas d'étude supplémentaire. Ensuite, nous devons montrer qu'il n'y a qu'une seule solution positive à l'équation pour P non nul, et nous devons également vérifier si des solutions négatives sont possibles. Pour répondre à ces questions, nous utilisons une méthode générale consistant à poser une fonction et à étudier ses propriétés, notamment ses dérivées. Nous utilisons également un théorème de valeur intermédiaire pour montrer l'existence de solutions. Dans le cas où P est impair, nous montrons que la fonction a une unique solution sur R+ (l'ensemble des nombres réels positifs). Dans le cas où P est pair, nous séparons l'étude de la fonction en deux parties : R+ et R-. Sur R+, nous montrons également qu'il y a une unique solution. Sur R-, nous utilisons les dérivées de la fonction pour montrer qu'il existe une valeur négative où la fonction s'annule. En conclusion, nous avons donc démontré qu'il existe une unique solution positive pour toute valeur de P, et des solutions négatives pour certaines valeurs de P. Malgré la complexité de l'exercice, il est possible de résoudre les questions en utilisant des méthodes standard telles que le calcul de dérivées et l'utilisation du théorème de valeur intermédiaire.
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

Développer des cubes

La vidéo est une transcription d'un cours sur la résolution d'un exercice lié au Bachelor de l'école polytechnique. Le cours explique comment simplifier et développer la formule de (A + B) au cube. Il rappelle d'abord la formule de base A cube + 3A carré B + 3A B carré + B cube, puis propose deux astuces pour retrouver les formules plus facilement. La première astuce consiste à remarquer que les puissances totales de chaque terme sont toujours égales à 3, et elles sont décroissantes pour A et croissantes pour B. La deuxième astuce est d'utiliser le triangle de Pascal pour trouver les coefficients devant chaque terme. En combinant ces deux astuces, on peut facilement trouver la formule pour n'importe quelle puissance de (A + B). Ensuite, le cours résout l'exercice en utilisant la formule (A + B) au cube et (X + A) au cube, puis en faisant la différence des deux. Finalement, il trouve que la différence est égale à 6X carré A + 2A cube. Le cours se conclut en rappelant que cette astuce peut être utile pour calculer n'importe quelle puissance d'une somme.
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

Une équation de complexes

Dans cette vidéo, l'exercice consiste à résoudre pour tout nombre complexe Z l'équation ZZ-bar-i. Le professeur rappelle qu'il est important de toujours réfléchir à des méthodes de calcul de base et d'optimisation pour résoudre les exercices plus rapidement. Le professeur suggère de chercher une simplification ou un argument géométrique pour faciliter la résolution de l'équation. Dans cet exercice, il remarque que ZZ-bar représente le carré du module de Z et suggère de considérer que l'équation représente l'ensemble des points d'un cercle. Cependant, cela ne permet pas de résoudre immédiatement l'équation. Le professeur propose donc une méthode plus brutale consistant à poser Z en utilisant la forme A+IB. Il explique qu'il préfère généralement éviter cette méthode brutale, mais estime qu'elle est plus efficace dans cet exercice particulier. Il développe mathématiquement l'équation avec cette méthode et trouve que cela mène à un polynôme pour lequel le discriminant est négatif, ce qui signifie qu'aucun nombre complexe ne satisfait l'équation. Il souligne l'importance de maîtriser ces petites questions simples lors des examens oraux et invite les spectateurs à consulter d'autres vidéos de sa chaîne où il résout d'autres exercices de difficulté variée. Il conclut en disant au revoir et en se donnant rendez-vous pour la prochaine vidéo.
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

Tangente, perpendiculaire et aire d'hyperbole !

Dans cette vidéo, le professeur explique comment résoudre un exercice mathématique qui consiste à calculer l'aire d'un triangle en utilisant des tangentes, des normales et une fonction mathématique. L'exercice propose une fonction f2x égale à 1 sur x et demande de trouver l'aire d'un triangle ABC en utilisant cette fonction. Le professeur commence par expliquer que la formule classique pour calculer l'aire d'un triangle rectangle est le produit de la base par la hauteur, divisé par deux. Il observe que la longueur BC est facile à calculer car elle est égale à F2A, qui peut également s'exprimer comme 1 sur A. Cependant, la longueur AB pose problème. Pour la trouver, le professeur utilise l'équation de la tangente TA à partir de l'équation de la fonction f2x. Ensuite, il utilise la relation entre la tangente et la normale pour trouver l'équation de la normale NA. Il rappelle une propriété des droites orthogonales qui permet de trouver les coefficients A et B de l'équation de la normale. Une fois l'équation de la normale trouvée, le professeur cherche le point d'intersection de NA avec l'axe des abscisses. En utilisant l'équation de la normale, il détermine que le point d'intersection a pour abscisse l'inverse de F'2A multiplié par A. En conclusion, le professeur trouve que l'aire du triangle ABC est égale à moins F2A multiplié par F'2A, le tout divisé par 2A. En utilisant la fonction donnée, il simplifie l'expression pour obtenir que l'aire est égale à 1 sur 2 multiplié par A à la puissance 4. Le professeur souligne l'importance de bien structurer sa réponse en posant le problème, en faisant les calculs nécessaires et en concluant. Il mentionne également une propriété des droites orthogonales qui peut être utile dans ce type d'exercice. Enfin, il encourage les étudiants à poser des questions dans les commentaires et les invite à regarder ses prochaines vidéos.
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

Une intégrale facile en Terminale ?

Antonin, un professeur de maths spécialisé dans la préparation des étudiants aux universités américaines, explique un exercice du MIT. L'exercice consiste à calculer l'intégrale d'une expression comprenant des puissances et des variables. Antonin recommande de ne pas être intimidé par les termes compliqués et propose une stratégie pour aborder l'exercice. Il identifie certaines parties de l'expression comme des blocs distincts, ce qui facilite leur analyse. En donnant un nom à l'un de ces blocs, Antonin remarque une connexion entre une fonction U et sa dérivée, ce qui est utile pour résoudre l'exercice. Il applique ensuite une formule qui relie la dérivée d'une puissance U2X à la valeur alpha de cette puissance. En utilisant cette formule, Antonin détermine la valeur alpha originelle et obtient une forme simplifiée de l'expression. En intégrant cette forme simplifiée, il trouve la réponse finale de l'exercice. La solution est exprimée comme une intégrale de la primitive de l'expression entre 0 et 1, ce qui donne un résultat final de 8 racines de 2 moins 3 racines de 3. Antonin conclut en espérant que cette explication a été utile et propose de retrouver ses prochaines vidéos.
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

Aire sous une courbe !

Bonjour à tous ! Aujourd'hui, je vais vous résumer un cours sur un exercice du MIT concernant le calcul d'une intégrale. Tout d'abord, l'énoncé demande de trouver l'aire sous la courbe définie par la fonction log de X au cube sur X, située au-dessus de l'axe OX et à gauche de la ligne verticale X=2. Pour résoudre cet exercice, nous devons effectuer deux étapes. La première consiste à comprendre à partir de quel point nous devons commencer à calculer notre intégrale, et la deuxième étape consiste simplement à effectuer le calcul lui-même. La fonction log de X est définie pour les réels strictement positifs, donc l'ensemble de définition de cette fonction est R+*. Nous devons donc trouver le point à partir duquel la courbe est positive. Nous pouvons déterminer cela en étudiant la positivité de log de X au cube. Nous constatons que log de X au cube est positif si et seulement si log de X est positif. Puisque nous connaissons les variations de log de X, nous savons que cette fonction est positive pour les valeurs de X strictement supérieures à 1. Maintenant que nous avons déterminé le point de départ de notre intégrale, nous pouvons l'écrire sous la forme suivante : l'intégrale de log de X au cube fois 1 sur X, entre 1 et 2. Nous remarquons que 1 sur X est la dérivée de log de X. Ainsi, nous pouvons appliquer la formule classique de l'intégrale. En posant u=log de X, nous obtenons une structure de la forme u au cube fois u prime. Nous savons que l'intégrale de cette primitive est u puissance 4 divisé par 4. En appliquant cette formule, nous obtenons comme résultat log de 2 puissance 4 divisé par 4 au point 2, et log de 1 qui est égal à 0 au point 1. Finalement, nous trouvons que l'aire sous la courbe, au-dessus de l'axe OX et à gauche de la ligne X=2, est égale à log de 2 puissance 4 divisé par 4. J'espère que ce résumé SEO-friendly était clair et je vous dis à bientôt pour une prochaine vidéo !
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

Une tache d'huile sur un lac

Aucun résumé n'est disponible pour cette vidéo
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

Trouver un polynome dont √7-√3 soit racine !

Dans cet exercice, l'objectif est de trouver un polynôme avec des coefficients entiers qui a pour racine la quantité "racine de 7 moins racine de 3". On cherche donc un polynôme de degré n, de la forme "p2x = a0 + a1x + a2x² + ... + anx^n", où les coefficients a0, a1, a2, ..., an sont des entiers. On souhaite donc trouver un degré de polynôme pas trop élevé, car si la réponse est un polynôme de degré 850, cela ne sera pas possible. On espère donc trouver un polynôme de degré 2 qui combine les carrés et les puissances non-carrées de la quantité "racine de 7 moins racine de 3" de manière à ce que le tout soit égal à zéro. En effectuant quelques calculs, on trouve que (racine de 7 moins racine de 3)² = 7 + 3 - 2√21, ce qui est intéressant car cela nous permet de ne travailler qu'avec des racines de 21. En calculant (racine de 7 moins racine de 3)⁴, on trouve que cela est égal à 184 - 40√21, ce qui nous montre que nous pouvons combiner le carré et la puissance 4 de cette quantité pour obtenir zéro. Nous décidons donc de chercher un polynôme de degré 4 avec des coefficients a, b, c, tels que a * (racine de 7 moins racine de 3)⁴ + b * (racine de 7 moins racine de 3)² + c = 0. Après avoir calculé et réorganisé cette équation, nous obtenons a = c/16 et b = -20a. En choisissant c = 16, nous obtenons a = 1 et b = -20. Ainsi, le polynôme résultant est "p2x = x⁴ - 20x² + 16", qui a pour racine "racine de 7 moins racine de 3". L'objectif de l'exercice est donc atteint en trouvant un polynôme, le plus simple possible, avec des coefficients entiers qui a cette racine spécifique.
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

x³-y³=2019 avec des entiers ?

Dans cette vidéo, l'objectif est de résoudre un exercice d'arithmétique qui prépare à l'entrée à Stanford. L'exercice consiste à trouver les valeurs des nombres entiers positifs x et y qui satisfont à l'équation x² - y² = 2019. Pour résoudre cette équation, il est conseillé de factoriser l'expression x² - y², qui est une identité remarquable connue en mathématiques. On peut simplifier x² - y² en (x - y)(x + y). Ensuite, l'idée est de chercher les diviseurs positifs de 2019 pour déterminer les valeurs possibles de x - y et x + y. On peut commencer par décomposer 2019 en facteurs premiers, par exemple en le divisant par 3. Ensuite, on vérifie si le reste de cette division par 3 est divisible par d'autres nombres premiers. On peut procéder en cherchant les diviseurs potentiels de 673 (ou de 2019) en utilisant des nombres inférieurs ou égaux à la racine carrée de 673. On constate que 673 est un nombre premier, donc on a deux choix possibles pour la décomposition de 2019 : 1 * 2019 ou 3 * 673. Ensuite, on résout un système d'équations en considérant les deux possibilités de décomposition de 2019. On cherche les valeurs de x et y qui satisfont aux équations x - y = 1 et x + y = 2019. On trouve que x = 1010 et y = 1009 pour la première décomposition, et que x = 338 et y = 335 pour la deuxième décomposition. Pour la seconde partie de l'exercice, il s'agit de trouver les entiers positifs x et y qui satisfont à l'équation x³ - y³ = 2019. Pour résoudre cette équation, il faut connaître une identité remarquable qui factorise x³ - y³. On utilise la décomposition en facteurs premiers de 2019 pour simplifier l'équation. On montre que l'expression x² + xy + y² est toujours plus grande que x - y. On pose un système d'équations en remplaçant y par x - 1, mais la résolution de ce système est plus compliquée. On vérifie si le discriminant du système est un carré parfait pour déterminer s'il existe des solutions entières. On trouve que le discriminant n'est pas un carré parfait, ce qui signifie qu'il n'y a pas de solutions entières pour l'équation x³ - y³ = 2019. On réalise le même processus pour l'autre décomposition de 2019, mais on obtient également la conclusion qu'il n'y a pas de solutions entières. En conclusion, il n'existe pas d'entiers positifs x et y qui vérifient l'équation x³ - y³ = 2019.
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

Une tache d'huile sur un lac

Aucun résumé n'est disponible pour cette vidéo
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

n réels et n équations circulaires !

Bonjour à tous, Aujourd'hui, nous allons résumer une transcription d'une vidéo portant sur un exercice de mathématiques tombé à Cambridge en 1999. L'exercice consiste à trouver les valeurs des nombres positifs x1 à xn qui satisfont certaines conditions. L'intérêt de cet exercice réside dans sa simplicité, car il ne nécessite pas de grandes connaissances mathématiques. Il s'agit principalement d'une question de logique et de raisonnement. La première partie de l'exercice consiste à montrer que chaque nombre est plus grand que 1. En utilisant les définitions des nombres fournis dans l'énoncé, cette partie est assez simple à résoudre. Ensuite, l'exercice demande de montrer que tous les nombres sont égaux. Pour cela, l'auteur utilise les résultats obtenus dans les parties précédentes. Il effectue plusieurs remplacements et parvient à montrer que tous les nombres sont égaux à x1. Enfin, l'exercice demande de trouver la valeur de x1. En résolvant une équation du second degré, l'auteur trouve deux solutions, dont une qui correspond à la valeur de x1. En conclusion, tous les nombres positifs x1 à xn sont égaux à 1 plus la racine de 5 divisée par 2. Cet exercice nécessite de la réflexion et du raisonnement, ainsi qu'une bonne compréhension des différentes étapes. Il est important de ne pas négliger les détails pour éviter les erreurs. Si vous avez des questions ou si vous avez trouvé une autre démonstration, n'hésitez pas à les partager. À bientôt dans une prochaine vidéo !
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image
Home Screen Studeo Student Image

Une fonction musclée !

Dans cette vidéo, l'exercice proposé concerne une fonction f'x égale à ax-x³ sur 1 plus x². L'objectif est de démontrer que si a est supérieur ou égal à 9 huitièmes, alors f'x est toujours positif. Pour cela, le professeur utilise une méthode de simplification des fractions avec des polynômes en haut et en bas, pour ensuite dériver et exprimer la condition recherchée. Il utilise également un changement de variable pour simplifier les calculs. Finalement, en étudiant une autre fonction et en montrant qu'elle est inférieure à un huitième, il démontre que si a est plus grand ou égal à 9 huitièmes, alors f'x est positif ou nul. L'exercice nécessite une bonne maîtrise des techniques mathématiques et de l'indépendance dans l'approche des problèmes.